Santé au travail

Santé au travail

Pour que santé et travail soient compatibles

La Fondation la Pouponnière considére la sécurité et la santé de ses collaboratrices et collaborateurs comme un enjeu important de notre responsabilité d’employeur et sociétale.

Tous les acteurs de la Fondation contribuent au bon fonctionnement et participent au développement de notre politique de santé au travail. Cette politique fait partie intégrante de notre stratégie de durabilité et de développement.


Le but de notre politique de santé au travail

  • Assurer à chaque personne travaillant au sein de la Fondation un environnement et des conditions de travail de nature à préserver le mieux possible sa sécurité et sa santé.
  • Diminuer la fréquence des maladies et accidents professionnels ou en lien avec le travail.
  • Respecter les obligations légales en tant qu’employeur.


Notre dispositif

A travers notre politique de santé au travail, nous faisons de la prévention et nous fournissons à nos collaborateurs un support et des outils dans les domaines suivants:
  • Prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS)
    Notre personnel peut faire appel à un ergonome pour des ateliers de prévention des TMS ou pour des analyses spécifiques lors de projets de réaménagements des espaces de travail.
  • Protection de la maternité
    L’analyse des risques et l’aménagement de la situation de travail sont effectués de concert entre la personne concernées, son/sa responsable et le service RH. Les questions de reprises du travail sont également abordées très en amont, afin que chacun puisse anticiper sa future organisation. Des documents d’information et de suivi sont à disposition du personnel.
  • Prévention des maladies infectieuses
    Une sensibilisation est faite via un document informatif et du matériel d’hygiène est à disposition dans chaque lieu de travail.
  • Développement des ressources en matière de santé psychosociales
    Une large démarche participative d’analyse des besoins a été effectuée et des ateliers sont proposés en lien avec ces besoins. Les colloques et séances de groupes sont aussi le lieu de discussion des ressources collectives et individuelles pour faire face aux exigences de l’activité. Des supervisions complètent notre dispositif.
  • Sécurité au travail et premier secours
  • Accompagnement des absences de longue durée et du retour au travail



La commission de santé au travail

La commission a pour mission d’être:
  • L’interface pour l’échange inter-secteurs des informations en lien avec la santé au travail.
  • Une force de proposition pour des améliorations à entreprendre et des mesures à envisager.
  • L’initiatrice des procédures nécessaires au bon fonctionnement de la politique de santé au travail.
  • Un soutien à la dynamique de la politique de santé au travail : faire émerger des thèmes qui ont un intérêt général pour la Fondation.

La commission n’a pas de rôle décisionnel.

Secrétaire générale

La secrétaire générale de la Fondation est en charge du dossier de santé au travail. Elle préside la commission de santé et coordonne les actions et réflexions du domaine. Les différents acteurs sont responsables d’informer la Secrétaire générale des projets et idées émergentes, des mesures d’améliorations envisagées, ainsi que de leurs effets.

La secrétaire générale informe régulièrement le comité de direction des travaux et réflexions en cours. Elle alerte les fonctions concernées en temps utile lorsqu’un dossier doit être traité de manière plus spécifique. Elle coordonne les questions de financement de la politique de santé au travail.

Comité de Direction

Le comité de Direction est l’instance de pilotage et de décision en matière d’orientations en santé au travail. Un point « santé au travail » est en principe porté à l’ordre du jour de chacune de ses séances. Le comité de direction est interpelé par la commission de santé au travail via la secrétaire générale, en charge du dossier pour la Fondation.

Directions et encadrement

Les directions et l’encadrement sont chargés de décliner la politique de santé au travail dans leur secteur, selon les orientations décidées au sein de la Fondation. Ils vérifient que les mesures décidées sont mises en place et fournissent à la Secrétaire générale les informations nécessaires au suivi et à l’évaluation de la politique de santé au travail de la Fondation.

Service des ressources humaines

Le service RH est un interlocuteur central dans la mise en œuvre de notre politique de santé au travail. C’est par ailleurs un lieu où les situations de travail préoccupantes peuvent être discutées, dans une optique de prévention et/ou de résolution.

Collaborateurs

Les collaborateurs contribuent à la réussite de la politique de santé au travail en identifiant les questions à régler, en émettant des propositions d’amélioration et en se responsabilisant quant à la prévention des risques.

Experts externes En fonction des projets et thèmes à traiter, la Fondation, via sa Secrétaire générale, peut faire appel à des experts externes.